Classe Prépa


les ateliers prépa de l’école d’arts plastiques par ecoledartspla

condition d’admission : sur entretien avec l’équipe pédagogique

  • session 1 :  07 et 08 avril 2017
  • session 2 :  19 et 20 mai 2017
  • session 3 :  3 juillet 2017
  • session par skype pour étudiant résidant à l’étranger : 12 mai 2017
  • journée portes ouvertes : 11 février 2017
  • journée portes ouvertes : 17 juin 2017

Présentation des prépas

Ouverts à tous, la mission de la classe prépa consiste à dispenser un enseignement des outils fondamentaux, une initiation à la création numérique et le développement de l’ouverture d’esprit à travers des rencontres avec des professionnels, des artistes, des acteurs de la culture, de la formation et de la recherche.

Les élèves ont accès aux pratiques culturelles grâce aux partenariats, ils participent aux échanges tout en étant confrontés à la gestion de projet et à la diffusion des œuvres.

Le choix d’une future école est souvent délicat, car au travers d’une multitude de sujets, le professeur joue le rôle de conseiller et oriente l’élève vers les écoles qui correspondent  à son profil. Le domaine des arts est vaste, il va des Beaux Arts, du Design au Son, en passant par l’Architecture, de la vidéo et de la Communication. C’est pourquoi, il est important de laisser du temps au développement de l’élève et de l’espace d’expression libre afin de l’accompagner au plus juste dans son choix de concours.

L’école d’art du GrandAngoulême est membre de l’association des classes prépa publiques APPEA. télécharger le flyer de l’APPEA : flyer APPEA

Plus d’infos sur le site de l’APPEA

Mon entretien pour la classe prépa.

L’entretien pour la classe prépa est très différent d’un oral de concours d’école d’art.

Pour les écoles d’art, les candidats doivent être capable de faire un tri dans leur production. Ils ont en principe atteint la maturité nécessaire pour faire des liens entre leurs travaux, voir faire preuve d’un embryon de démarche créative. Ils sont suffisamment renseignés et déterminés pour comprendre la ligne éditoriale de l’école dont ils ont sollicité le concours. Leur culture artistique est bien constituée et ils peuvent citer avec aisance des créateurs dans le champ artistique qui les intéresse et commenter leur travail.

La classe prépa est sensée préparer les candidats à tout cela.

C’est pourquoi on en attend moins d’un candidat en classe prépa. Si vous souhaitez intégrer une classe prépa, vous n’avez pas besoin d’être aussi préparé. Cependant, il est nécessaire de répondre à certains critères.

Les travaux à montrer pour un entretien en classe prépa : 

Un candidat en classe prépa doit montrer sa motivation et surtout une soif de créer. Quelqu’un qui se prépare à consacrer sa vie au domaine artistique a en principe une production régulière, malgré les obligations scolaires, académiques et de la vie de tous les jours.

 Inutile de sélectionner les travaux !

– apportez tout ce que vous produisez, y compris des échantillons de choses apparemment anecdotiques, mais qui vous ont demandé un investissement créatif : bijoux, cosplay, masques, sculptures en gomme ou en crayon, collages, bricolages pour répondre à un problème particulier, etc
– apportez tous les sujets d’option art plastique des deux dernières années
– apportez tout ce que vous faîtes à côté de ce qui est demandé en classe : street art, sculpture sur gomme, design de ti-shirt, pochette de cd pour les potes, photos créatives, films avec les potes, films d’animation, flip books…

– apportez toute forme de production transversale : composition musicale, chorégraphie, programmation…

– à défaut de tout amener en vrai, faites des reproductions photographiques, à la lumière du jour (et SURTOUT PAS à la lumière électrique !!!)

à éviter :

– les reproductions et copies d’autres oeuvres et d’autres artistes sous quelque forme que ce soit

– les photos de vacances

– les dessins, photos et autres fait par d’autres personnes que vous (même si vous étiez dans la pièce quand cela a été produit)

Les questions à se poser en préparant l’entretien :

– Est-ce que mon dossier contient des éléments cohérents avec mon projet ?
Ex : je veux faire de la BD, ai-je des planches à montrer ? Je veux faire du cinéma d’animation, ai-je des petits films, des flipbooks ? Je m’intéresse au design, à l’architecture, ai-je des croquis de recherches pour des objets, des bâtiments ?
Est-ce que je fabrique des choses pour répondre à des problèmes ?

– Est-ce que je m’intéresse vraiment au champ de l’art ? Est-ce que je peux citer des artistes qui ont travaillé dans le champ qui m’intéresse ? Est-ce que je peux citer des artistes vivants qui font ce que je souhaiterais faire ?

– Est-ce que ma création est originale ? Est-ce que l’essentiel de ce que j’ai à montré est autre chose que des copies ?

Si la réponse est non, vous faites peut-être une erreur d’orientation. Une prépa publique est fortement orientée école d’art et création. Il est possible de faire une carrière artistique en tant qu’exécutant, c’est-à-dire consacrer son savoir-faire technique à la création des autres, mais dans d’autres structures que la notre.

Je ne sais pas dessiner. Est-ce grave ?

Non, le niveau de dessin n’est pas un problème. Outre le fait que la formation propose de nombreuses heures de dessin pour progresser, il existe de nombreux moyens d’expression à part le dessin. Cependant, vous devez par ailleurs faire montre d’une pratique régulière (photographie, collage, couture, volume, etc)

Pour résumer, votre entretien doit montrer :

– que vous avez une routine de production d’objets plastiques (dessins, photos, fabrication d’objet…)

– que vous êtes attentif au monde qui vous entoure : récoltes, trouvailles, photographies, croquis d’après nature, notes, etc…

– que vous vous intéressez au champ de l’art : connaissance d’artistes, visites d’expo, lectures, visionnages de films, recherches internet…

Les mauvaises excuses

Attention, elles sont peut-être l’indice d’une mauvaise orientation !

 Je n’ai pas le temps

> Si vous êtes motivé, vous trouverez des moyens de produire malgré votre emploi du temps de ministre. Il existe de nombreuses techniques qui ne demandent pas beaucoup de temps ni de moyen. Dessiner pendant les récrées, faire des collages, prendre des photos avec son téléphone portable, etc

 Je n’ai pas d’argent

> Faites avec ce que vous avez. De nombreux matériaux peuvent être récupérés : les cartons dans la rue, les vieux vêtements, les objets à jeter, les matériaux naturels, les emballages auprès des supermarchés. De nombreux légumes, matériaux permettent de laisser des traces, de teinter et de colorer.

 Je n’ai pas d’idées

> N’importe quoi peut être l’occasion de créer quelque chose. Notez tout ce qui vous vient au cours d’une journée dans un carnet et mettez le en oeuvre dès que vous le pouvez. Soyez attentif à ce qui se passe autour de vous. Choisissez des thèmes au hasard, en piochant des mots, en cherchant des images sur internet.

Bon courage et à bientôt pour votre oral !

L’enseignement dispensé couvre

* les fondamentaux de l’expression plastique (dessin, sculpture, couleur, techniques d’impression et création numérique)
* les techniques d’expression et en culture générale (références, philosophie, histoire de l’art, communication).

Emploi du temps 2016/2017

lundi mardi mercredi jeudi vendredi  

Questions  de matériaux

9h-12h

Atelier

Volume

9h00 -12h00

Création numérique       9h-12h

G1 : Impression/gravure G2 : projets et vidéo         

9h-12h

Modèle vivant

9h – 12h

Couleur

14h-17h

 

Cultures artistiques contemporaines préparation aux concours

14h-16h

Atelier projet

14h – 16h30

Formes et objets

14h – 17h

Prépa culture artistique / prépa dossier

17h15 – 19h15

Tutorat sur rendez-vous

16h30 – 18h30

Méthodologie

culture générale

concours écrit

16h30 – 18h30

Culture de projet

La pédagogie de l’école est définie autour d’une problématique artistique annuelle. Ces thèmes évoluent dans des cycles quinquennaux en accord avec l’actualité artistique.

Grâce à la transversalité de cet atelier, il est possible de lier la créativité plastique avec des fondamentaux et d’ouvrir des horizons vers la science.

Cet atelier est un espace d’expérimentations, une plate-forme d’échanges et de rencontres. Ci-dessous, quelques exemples de projets :

Une semaine d’intégration en septembre : fresque sur glace à l’occasion de l’ouverture de la patinoire (800m²).

Des modules de création numérique avec une expo-projection de paysages mutants lors du festival « Les gastronomades ».

La préparation d’un ciné-concert en partenariat avec la classe d’impro du conservatoire lors du festival de la BD (projection de films animés).

Trois modules dessins/gravure avec des réalisations comme une lino et une eau forte.

Lors du cours recherches et découvertes, les élèves sont en train de préparer une exposition d’installation au théâtre d’Angoulême lors du festival « Tête dans les nuages ».

Dans le cadre de la langue française, l’atelier technique d’impression a participé à une expo : Dis moi dix mots qui nous relient …

Lors de l’atelier créations numériques, les élèves ont préparé un autre ciné-concert pour la nuit des musée en partenariat avec les partenaires culturels, conservatoire, Musée d’Angoulême, Frac …

Dans le cadre de l’exposition annuelle en juin, les élèves ont proposé des réalisations pour la problématique annuelle : L’Equilibre.

 N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’informations via notre formulaire ci-dessous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet (obligatoire)

Votre message (obligatoire)

Recopiez le code suivant (obligatoire)
captcha